Histoire et transmission de la «Passio imaginis Salvatoris»

Scientific meeting

External link
Begins on: Tuesday 23 February 2021.
Ends on: Wednesday 24 February 2021.
Location: Paris
Related institutions: Centre national de la recherche scientifique, Institut de recherche et d'histoire des textes
La Passio imaginis Salvatoris est la première réitération de l’accusation de déicide imputée aux juifs (787). Repris et répété sans relâche, traversant au fils du temps des registres fort divers de la production littéraire, de la liturgie romaine et byzantine (avant 1000), en passant par les miracles de la Vierge du nord de la France (avant 1200), aux manuels scolaires de l’Université de Paris (avant 1300), le texte est aux origines du fait d’accuser l’autrui et précède aux accusations de meurtre rituel (XIe-XXe siècles). Précurseur de l’accusation d’infanticide, d’homicide, d’ennemi du genre humain, son actualisation est d’une redoutable logique et fut reprise, dès l’invention de l’imprimerie, dans un cadre savant par les grandes entreprises éditoriales de l’époque moderne (XVIe et XVIIe siècles). Décrire sa transmission, ses rebondissements, ses versions, ainsi que donner l’édition de son archétype, doit nous mieux renseigner sur les coulisses de sa propagande.
Related keywords: editing practices, textual criticism, theory of reception