Visible et invisible. Journée d'études de Questes - CfP

Call for paper

External link
Deadline: Friday 1 March 2019.
Location: Paris
L’étude du visible et de l’invisible au Moyen Âge n’est pas sans poser quelques difficultés. Le monde observable embrasse l’infiniment grand comme l’infiniment petit à tel point qu’il semble impossible de décrire voire d’analyser tout ce qui se présente à l’œil. À cette complexité de la perception sensorielle par l’oculus carnis s’ajoute, selon la perspective augustinienne, celle de la représentation figurée, issue de l’œil de l’âme, l’oculus rationis et celle de la vision sans image, pure intellection, de l’oculus contemplationis. Ces deux derniers types de vision permettent d’appréhender l’invisible.
Related keywords: Medieval studies