Les Miracles de Notre Dame du Moyen Âge à nos jours. Histoire d’un genre

Scientific meeting

External link
Takes place on: Wednesday 21 March 2018.
Location: Rennes
Related institutions: Institut catholique de Rennes
Au XIIe siècle apparaissent d’abord en Angleterre anglo-normande puis sur le continent européen des collections de Miracles de la Vierge Marie, en latin puis en langue vernaculaire. Ces récits relativement brefs ont pour but de transmettre les vérités de la foi au public lettré et aux « illitterati » (ceux qui ne connaissent pas le latin) et d’encourager le culte marial. Les histoires présentées comme vraies ont des origines et des traditions très variées qu’il sera intéressant de retracer. Très vite, dans les versions romanes, il s’agit de dépasser l’exemplum édifiant et de faire œuvre littéraire en concurrence avec une littérature déjà florissante, notamment dans le contexte courtois. De véritables écrivains s’illustrent dans ce genre : Adgar, Gautier de Coinci, Berceo, etc. A partir d’un corpus international (grec, latin, français, slave, hongrois, ancien anglais, ibéro-roman, islandais, etc.) on essaiera de définir le genre et d’en montrer la richesse et les enjeux littéraires. On n’exclura pas l’étude de l’iconographie, par exemple les enluminures des Miracles de Notre-Dame de Gautier de Coinci (manuscrits de Saint-Pétersbourg). Les études peuvent être génétiques : comment ces miracles s’inscrivent-ils dans une intertextualité complexe, qui met en jeu un travail de traduction et d’écriture ? L’objectif sera de faire progresser la recherche sur ces Miracles. Analyses stylistique, structurale, historique, religieuse sont bienvenues, que le corpus soit large ou limité à un texte. « Les miracles par personnages » (dramatiques) du XIVe siècle peuvent aussi être considérés.
Related keywords: hagiography, literature, religious history